Observatoire francophone des TI

Est-ce que twitter, c’est militer?

Est-ce que twitter, c’est militer?

10 octobre 2013

Le déclin du militantisme traditionnel force les partis politiques à développer des nouvelles stratégies pour rejoindre l’électeur.

Il fut une époque pas si lointaine où militer pour un parti politique au Québec revenait à effectuer des choses aussi simples qu’exigeantes telles que poser des affiches pour son candidat dans les rues. En période d’élection, le militant faisait du porte-à-porte pour encourager le candidat de sa circonscription. La journée du scrutin, il appelait les électeurs qui tardaient à se présenter au bureau de vote pour s’assurer qu’ils iraient bien voter.

Les choses ont bien changé aujourd’hui: le nombre de militants a chuté et les partis politiques essaient d’ajuster le tir pour faire face à cette baisse. Le militant politique traditionnel serait-il en voie de devenir une espèce menacée?

Source : Le Fil

Pour en savoir plus

Version imprimable Version imprimable

Vu 827 fois