Observatoire francophone des TI

L’avenir de l’hydroélectricité

L’avenir de l’hydroélectricité

28 septembre 2012

Au département de génie mécanique de l’Université Laval, un groupe de re­cherche s’affaire à développer leur concept d’hydrolienne à ailes oscillantes, technologie innovatrice qui présente plusieurs avantages.

Dirigée par le professeur Guy Dumas, l’équipe de recherche du laboratoire de mécanique des fluides numé­rique (LMFN) travaille depuis 2004 sur le développement d’une technologie encore peu connue : l’hydrolienne à ailes oscillantes. Comme l’indique son nom, l’hydro­lienne est l’équivalent d’une éolienne sous l’eau. Le cou­rant entraîne les pales du dis­positif de haut en bas (mou­vement oscillatoire), et le mouvement est transféré à un arbre de transmission relié à une génératrice.

Source : Impact Campus

Pour en savoir plus

Version imprimable Version imprimable

Vu 2 001 fois