Observatoire francophone des TI

Le supercalculateur de l’Université Laval

Le supercalculateur de l’Université Laval

28 novembre 2012

Rien de moins que l’un des ordinateurs les plus performants au Canada et dans le monde. C’est cette structure, conçue pour le calcul de haute performance, que le public était invité à découvrir lors de cette conférence Midi-Innovation TI. Modélisation. Simulation numérique. Dans une multitude de domaines – sciences pures et appliquées, sciences sociales ou de la santé, ingénierie, gestion, arts. Ses usages sont multiples. Son potentiel : énorme. Et cet équipement de haut niveau est mis, entre autres, à la disposition des entreprises de tout l’est du Québec.

Le nouveau superordinateur du consortium CLUMEQ, construit sur le site de l’Université Laval et entré en fonction, en janvier 2010, présente des niveaux de performance de classe mondiale.
Quelques exemples de son utilisation? Les astrophysiciens s’en serviront pour modéliser la naissance et la mort des galaxies afin de mieux comprendre les origines de l’univers. Les chercheurs en génie pourront étudier l’hydrodynamique des ailes d’avion, des turbines ou des pneus afin d’accroître leur performance. L’équipement pourra aussi servir aux chercheurs en sciences de la terre afin de modéliser les interactions entre les océans, l’atmosphère et l’activité humaine pour pouvoir prédire le climat à long terme et les impacts potentiels sur la société. Bref, les usages sont multiples et le potentiel de l’équipement, énorme.

Source : Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS)

Pour en savoir plus

Version imprimable Version imprimable

Vu 1 352 fois