Observatoire francophone des TI

ODB Global Report

ODB Global Report

27 mai 2016

Réalisé par la World Wide Web Foundation, le Baromètre des données ouvertes examine les initiatives et les tendances en matière de données ouvertes à travers le monde et évalue les pays par rapport à leur degré de préparation (readiness), la mise en œuvre de programmes en cette matière et l’impact des données ouvertes sur la politique, la société civile et le secteur des affaires.
Couvrant 92 pays, cette troisième édition du rapport présente, pour la première fois, une évaluation des pays selon les principes promus par la Charte internationale de données ouvertes, adoptée en mai 2015.

Le Royaume-Uni occupe la première place dans ce classement.

Il est suivi par les États-Unis, la France, le Canada et par d’autres pays avancés de l’OCDE.

Plusieurs États africains et Haïti se trouvent parmi les 10 dernières positions.

Les auteurs soulignent que 55 % des pays ont mis en place une initiative en matière de données ouvertes, ce qui constitue une hausse par rapport aux années précédentes.

Toutefois, le volume des données ouvertes demeure relativement limité, seulement 10 % des données gouvernementales critiques sont rendues publiques. De plus, les utilisateurs rencontrent des difficultés notamment en raison de la faible qualité de ces données.
Source : L’Observatoire de l’École nationale d’administration publique

 

 

 

 

ODB Global Report – 3d Edition – En anglais – 48 pages (PDF)

Version imprimable Version imprimable

Vu 428 fois