Observatoire francophone des TI

Création d’un agrégateur de données publiques

Création d’un agrégateur de données publiques

19 juin 2017

Deux entreprises de Québec, 04h11 et Adventice, lancent un moteur de recherche de données qui proviennent des administrations fédérale, provinciale et municipale.

Les données suffisent-elles pour piloter la ville?

Les données suffisent-elles pour piloter la ville?

10 mai 2017

S’ils sont souvent élégants, les tableaux de bord numériques permettant de piloter les indicateurs, ne sont pas magiques. Comment mesurer l’impact de ces plateformes?

Un décret précise les deux licences standards des données ouvertes en France

Un décret précise les deux licences standards des données ouvertes en France

2 mai 2017

Un décret précise les deux licences standards des données ouvertes en France : la licence ouverte, créée par Etalab et récemment actualisée, puis l’Open Database License (ODbL), une licence d’utilisation d’origine anglo-saxonne qui oblige les réutilisateurs des données ouvertes à ouvrir, à leur tour, le résultat de leur travail. Deux licences qui déjà s’appliquent à la grande majorité des données ouvertes par les collectivités et qui deviennent donc les seules avalisées à l’avenir.

Enquête sur les données ouvertes au Québec

Enquête sur les données ouvertes au Québec

17 mars 2017

Ce rapport du CEFRIO s’inscrit dans le cadre du projet multipartenaire NetGouv Données ouvertes lancé en janvier 2015 par le Secrétariat du Conseil du trésor et visant à mesurer l’état d’avancement des organismes publics et des municipalités dans l’ouverture de leurs données.

Les transporteurs publics doivent-ils ouvrir leurs données?

Les transporteurs publics doivent-ils ouvrir leurs données?

5 décembre 2016

Pour que les différents modes de déplacement soient exploitables au sein d’un écosystème holistique et harmonieux, les applications de navigation deviennent une nécessité. En connectant les différents services pour offrir à l’usager un itinéraire clef en main l’amenant du point A au point B, elles forment la clef de voûte de la mobilité urbaine. Problème : pour fonctionner, ces applications ont besoin d’accès aux données, notamment celles des transports publics. Ces derniers doivent-ils donner gratuitement accès à leurs données pour permettre à d’autres acteurs de construire des applications holistiques?

Page 1 sur 24123