Observatoire francophone des TI

Transparency and Accountability

Transparency and Accountability

11 mars 2014

L’auteure de cet article estime que le fait de permettre aux citoyens d’accéder à un nombre croissant de données publiques ne représente pas nécessairement une preuve de transparence et d’imputabilité de la part des gouvernements.
En effet, ces deux valeurs ne dépendent pas uniquement de la quantité des renseignements publiés; d’autres facteurs doivent également être considérés: la qualité des données, les besoins des citoyens, leur aptitude à consulter cette information en ligne, la qualité des technologies de l’information employées par le gouvernement et sa capacité à faire connaître ce service.
Source : GSDRC

 

Transparency and Accountability – En anglais – 18 pages (PDF)

Version imprimable Version imprimable

Vu 847 fois