Observatoire francophone des TI

Une transparence à deux vitesses

Une transparence à deux vitesses

13 janvier 2014

C’est le paradoxe de la connectivité à tous crins ! Au nom du progrès, les humains sont de plus en plus invités à se dévoiler, à se mettre à nu : dans les univers numériques — où la socialisation s’est déplacée — et, dans un avenir très proche, par l’entremise des objets connectés à Internet qui se préparent par millions à se multiplier dans l’environnement social et physique.

Source : Le Devoir

Pour en savoir plus

 

Version imprimable Version imprimable

Vu 877 fois