Observatoire francophone des TI

Ingénierie sociale : la faille est humaine

Ingénierie sociale : la faille est humaine

29 octobre 2012

90 % des cas avérés d’espionnage impliquent un employé qui aurait par mégarde donné accès à des informations capitales. Pour pallier cette faiblesse de sécurité, les entreprises doivent former leur personnel à éviter de tomber dans les pièges de l’ingénierie sociale.
Source : CEFRIO

Pour en savoir plus

 

Version imprimable Version imprimable

Vu 1 177 fois