Observatoire francophone des TI

La STM repousse le logiciel libre

La STM repousse le logiciel libre

29 juin 2011

On efface tout et on refait la même chose.

La Société de transport de Montréal (STM) envisage, pour une deuxième fois, d’exclure les logiciels libres d’un important appel d’offres visant à acquérir plus de 2500 suites bureautiques.

Avec deux études «sérieuses et documentées» en main pour justifier son geste, la STM se prépare donc à accorder ce contrat évalué à 500 000 $ à la multinationale américaine Microsoft, et ce, même si Québec vient d’adopter une nouvelle loi pour faire plus de place aux logiciels libres dans l’administration publique.
Source : Le Devoir

Pour en savoir plus

Version imprimable Version imprimable

Vu 1 075 fois