Observatoire francophone des TI

La ville intelligente au service du bien commun

La ville intelligente au service du bien commun

20 octobre 2017

Ce document produit par la Commission de l’éthique en science et en technologie du Québec traite des principaux enjeux éthiques des villes intelligente et formule plusieurs recommandations que les villes et municipalités devraient suivre.
Parmi les recommandations, on notera:

  •  »Que les municipalités adoptent un cadre permettant de réduire ou de neutraliser le risque de dépendance aux fournisseurs et mettent en place des mécanismes opérationnels et d’usage assurant le contrôle interne sur les finalités, en se dotant par exemple d’expertises internes ciblées en science des données (data scientists) et de spécialistes de réseaux de capteurs intelligents et de l’Internet des objets
  • Que les municipalités mettent en place des moyens, tels que des regroupements ponctuels entre municipalités augmentant leur rapport de force, pour négocier des conditions contractuelles favorables avec les fournisseurs, voire pour gérer en commun certains éléments d’infrastructures plus lourds, par exemple.
  • Que les municipalités évitent les solutions clés en main, qui ne cadrent pas nécessairement avec leurs besoins; définissent adéquatement, en amont, leurs besoins sous l’angle du résultat souhaité; s’assurent qu’une technologie réellement appropriée est adoptée, s’il y a lieu; et procèdent périodiquement à une réévaluation de leurs besoins.
  • Que les municipalités s’assurent que les données générées lors de l’utilisation des services publics par les citoyens sont également de propriété publique et sous contrôle public »

Source : Commission de l’éthique en science et technologie

 

 

 

Version imprimable Version imprimable

Vu 199 fois