Observatoire francophone des TI

Sylvie Daniel, celle qui rend l’invisible visible

Sylvie Daniel, celle qui rend l’invisible visible

12 mars 2013

Pour la chercheuse en géomatique Sylvie Daniel, le potentiel de la réalité augmentée n’a d’égal que les limites de l’imagination. En plus de mener des travaux de reconstitutions 3D d’environnements aquatiques, elle a contribué à l’élaboration d’une application mobile permettant de comprendre les notions d’électromagnétisme.

La réalité augmentée fait son entrée dans les cours de physique au Cégep de Sainte-Foy. Une matière, disons-le, qui peut donner des maux de tête à certains élèves. « En discutant avec des professeurs, ils nous ont dit que l’électromagnétisme est extrêmement difficile à expliquer aux élèves. Il s’agit d’un concept intangible, difficile à imaginer visuellement », dit Sylvie Daniel, enseignante à l’Université Laval et membre du Centre de recherche en géomatique.

Afin d’aider ces jeunes à mieux comprendre les phénomènes de physique électrique, de rayonnement électromagnétique et de déplacement des particules dans l’espace, elle a conçu avec le Centre en imagerie numérique et médias interactifs un prototype d’application mobile. Le projet, intitulé Parallèle, permet de simuler ces concepts en trois dimensions et de façon interactive.

Source : Le Lien MULTIMÉDIA

Pour en savoir plus

Version imprimable Version imprimable

Vu 1 175 fois